Club de Bordeaux

Club de Bordeaux

Dans la capitale de la Nouvelle-Aquitaine, caractérisée par ses 3M - Montaigne, Mauriac, Montesquieu - c'est au bout de la rue Esprit des Lois, Place de la Comédie, que le Bacchus Business Club de Bordeaux se réunira le premier mardi du mois. Les membres du Club se retrouveront à l'InterContinental– Le Grand Hôtel, établissement dont la propriété revient au self made man Michel Ohayon. Dans cette ville habitée par l'âme du vin, se croiseront au Bacchus Business Club de Bordeaux des dirigeants des économies qui structurent la région et le nouveau Bordeaux : immobilier, BTP, aéronautique, tertiaire, nouvelles technologies... Une traduction de l’attractivité bordelaise perceptible depuis plusieurs années.

PRÉSIDENT

Jack BOUIN

Directeur Général du Crédit Agricole Aquitaine jusqu’en 2019, Président du Conseil de Surveillance d’un Grand Cru Classé 1855 du Médoc, administrateur dirigeant du Stade Rochelais (rugby) et membre du Conseil d’administration de Kedge Business School,

Autodidacte s’il en est, Jack Bouin intègre le Crédit Agricole à 18 ans, au guichet de l’agence de Surgères (17). A force de travail, la promotion interne et la reconnaissance légitime de ses supérieurs lui permettent de gravir les échelons de ce qui était, déjà à l’époque, le premier financeur de l’économie française. Fidèle au Crédit Agricole, il quittera son Poitou-Charentes natal pour exercer différentes responsabilités en Touraine, dans le Finistère et enfin à Bordeaux où il occupera pendant 7 ans le poste de directeur général de la branche Aquitaine du groupe. Il s’engage, en parallèle de ses fonctions de terrain, sur différents postes à dimension nationale en devenant vice-président de la Fédération nationale du Crédit Agricole et vice-président du CA SA, la holding du groupe bancaire. Un engagement d’envergure qui lui vaudra d’être nommé Chevalier de la Légion d’honneur. Après 47 ans passés au sein du Crédit Agricole, il prend sa retraite en 2019, une décision qui ne met cependant pas un terme à sa vie active. Passionné de vin, il intègre à la demande Bruno Borie, le Conseil de surveillance du Château Ducru-Beaucaillou - Second Grand Cru classé de Saint Julien -  dont il deviendra Président par la suite. Il met également son expérience au profit du Stade Rochelais, club de rugby de sa ville de cœur, dont il est administrateur. 

 

Vice-Présidente

Carole GOUDAL

Directrice du pôle business du groupe Sud Ouest
 
Carole Goudal se définit elle-même comme un “pur produit Sud-Ouest”, à tous les égards. D’une part, parce qu’elle n’a jamais quitté le groupe de presse qu’elle avait intégré il y a 26 ans en tant que commerciale de l’agence dacquoise. Après avoir écumé le territoire aquitain, de Royan à Pau, des Landes à la Gironde, c’est en tant que directrice du pôle business du Groupe Sud-Ouest qu’elle œuvre désormais à Bordeaux. Synergie des structures commerciales liées à l’entreprise, cette nouvelle entité devient acteur et partenaire principal de l’économie régionale. Pur produit “Sud-Ouest” aussi, du fait de son attachement profond à ce territoire qu’elle pratique, à force de contribuer activement au lien qui unit GSO avec sa région. Carole Goudal témoigne également d’un fort lien à la terre, celle de Corrèze notamment, où son père cultivait quelques ares de vignes. Elle hérite donc d’un goût familial pour les belles bouteilles, particulièrement pour le Sociando-Mallet de Jean Gautreau, ainsi qu’un penchant pour les grandes cuvées champenoises. Seule femme parmi trois hommes, Carole Goudal est un rouage incontournable du bureau du  Bacchus Businness Club, en dynamisant une fois de plus un pan considérable de l’économie régionale.
 

Vice-Président

Nicolas BÉRAUD

Fondateur et Directeur Général de Betclic

Étudiant à l’Enseirb à Talence de 1991 à 1994, Nicolas Beraud débute sa carrière chez Canal+ où il est chargé de développer les différents projets du groupe liés à la télévision numérique. En 2005, suite à la vente au groupe Lagardère de Sports4fun, un site de pronostics sportifs, il fonde Betclic. Jusqu’en 2011, l’ascension est exponentielle, l’entreprise totalisant jusqu’à 1000 salariés, réalise 350 millions d’euros de chiffre d’affaires et s’affiche sur les maillots de la Juventus de Turin et de l’Olympique de Marseille. Suite à la vente d’une partie de la société, Nicolas Beraud décide d’entreprendre à nouveau, autour de Triple Fun en développant des jeux sur mobile. Cette nouvelle activité prendra place, selon ses vœux, à Bordeaux qu’il estime être une “potentielle capitale européenne du numérique”. En 2016, lorsque les actionnaires de Betclic le rappellent à la tête de l’entreprise, Nicolas Béraud préconise le rapatriement de l’activité du groupe à Bordeaux. Désormais acteur majeur du vivier numérique local et leader français des paris sportifs en ligne, Betclic a créé quelque 400 emplois et sponsorise l’UBB et les Girondins. Pour autant, s’il est un choix éminemment stratégique pour l’entreprise, l’ancrage bordelais de Betclic n'est sûrement pas tout à fait étranger au goût prononcé de son dirigeant pour les grands vins des terroirs locaux.

Vice-Président

Jean-Paul CALÈS

Président Directeur Général de Cap Ingelec

Ingénieur diplômé des Arts et Métiers, Jean-Paul Calès est le fondateur de Cap Ingelec, société spécialisée dans la construction de bâtiments complexes. L’entreprise, créée en 1992, emploie plus de 550 ingénieurs en France et dans le monde, réalisant un chiffre d’affaires de 150 millions d’euros. Formidable réussite, Cap Ingelec a atteint un statut de leader dans son secteur en un laps de temps relativement court, une réussite saluée par de multiples récompenses (Prix de l’engagement sociétal 2010 par Ernst & Young ; Coup de cœur 2010 du Palmarès “Sud-Ouest” ; lauréat du Palmarès Deloitte Technology Fast 50). Vouant un intérêt tout particulier au secteur viticole, Jean-Paul Calès rachète en 2008 Le Cloître des Cordeliers à Saint-Emilion et devient producteur de crémant de Bordeaux. Chef d’entreprise accompli, le marmandais d’origine est également investi auprès de la Chambre de commerce et d’industrie, dont il occupe la vice-présidence, et du club des ETI Nouvelle-Aquitaine. Jean-Paul Calès est par ailleurs un homme de passions, parmi lesquelles le saxophone, l’astronomie et le rugby. Cette dernière se concrétise par un fidèle partenariat auprès de l’UBB de Laurent Marti avec lequel l’entrepreneur entretient une solide amitié.